Le Hellfest est un festival de métal français se déroulant en Loire-Atlantique, à Clisson plus exactement, et ce, chaque mois de juin. Spécialisé dans la musique extrême englobant le metal avec tous ses sous-genres, le Hellfest s’est très vite fait une immense place parmi les fans du genre en Europe : en effet, aujourd’hui plusieurs milliers d’Européens se déplacent en France spécialement pour assister au festival.

Non content d’être le plus grand festival de métal en France, le Hellfest fait partie des festivals les plus populaires non seulement en France mais dans toute l’Europe.

Origines du Hellfest

Pour comprendre d’où vient le Hellfest, il faudra retourner dans les années 2000, nous sommes à Nantes où une association appelée « CLS CREW » s’est mise à organiser des concerts de metal un peu partout dans la ville, estimant que les fans de metal n’avaient pas accès à assez de distractions qui leur permettraient de pleinement vivre leur passion.

Ces concerts ont eu tellement de succès et attiraient tellement de monde qu’un premier « mini festival » a pu voir le jour en 2002. Ce festival appelé Furyfest réunissait à peine quelque 400 personnes dans des salles du complexe sportif de la région, mais il fut la véritable ébauche du Hellfest !

Dans l’année qui suit, les 400 personnes se sont transformées en 7000 puis en 21000 personnes en 2004, où l’édition organisée au Mans (dans les circuit des 24H du Mans, rien que ça !) a pu se permettre en tête d’affiche des groupes comme Soulfly ou encore Slipknot.

En 2004, et malgré le succès rencontré, les bénéfices recueillis étaient toujours insuffisants, les organisateurs étaient en déficit et ont donc passé à la main à une nouvelle équipe qui rachète les droits du festival. L’édition de 2005 était quant à elle partie pour être un beau succès avec des têtes d’affiche tel que Anthrax, Motörhead ou encore Slayer, soit 2 des « Big Four Of Thrash » : un rêve pour les fans du genre !

Cependant, l’édition 2005 fut marquée par un scandale, puisque deux des organisateurs ont tout simplement disparu avec la somme de 600 000 euros, signant la fin du festival.

Un nouveau souffle après les années difficiles : le Hellfest !

Après ce fiasco financier ayant enterré le Furyfest, deux anciens salariés du projet reprennent le flambeau et décident de relancer une nouvelle idée de festival : le Hellfest ! Ils organisent une première édition en 2006, en plein air dans la ville de Clisson. Des artistes comme Apocalyptica et Dead Kennedys se sont produits devant quelques 22000 personnes. Bilan du festival : 200 000 euros de déficit ! Malgré ça, les organisateurs persévèrent encore !

programmation hellfest

Les premiers succès du Hellfest !

Les organisateurs, résignés et bien décidé à faire malgré le déficit de l’édition 2006, mettent en place de nouvelles stratégies qui ont enclenché le succès du festival :

  • Pour l’édition 2007 : avec Slayer et Megadeth à l’affiche, 40000 personnes y ont participé.
  • Pour l’édition 2008 : les organisateurs ont réussi à négocier des contrats pluriannuels avec les autorités locales, avant cela, ils devaient chaque année attendre d’avoir l’accord de la municipalité.
  • Pour l’édition 2009 : Marilyn Manson en tête d’affiche a réussi à générer 60000 entrée.
  • Pour l’édition 2010 : c’est le début de la consécration. Avec des groupes comme Deftones, Kiss ou encore Alice Cooper, le festival enregistre 70000 entrées.

Après 75000 entrées enregistrées en 2011, le Hellfest change de site et passe à une surface de 21 hectares contre 14 pour son site précédent. Grâce à ce gain d’espace, le Hellfest attire définitivement plus de monde et dépasse la barre des 100 000 entrées, y contribuent les tête d’affiche de rêve que le festival a réussi à s’offrir cette année là avec des artistes mythiques tel que :

  • Guns N’ Roses.
  • Lynyrd Skynyrd.
  • Mötley Crüe.
  • ZZ Top.
  • Kiss.
  • Deep Purple.
  • Iron Maiden.
  • Aerosmith.

Aujourd’hui devenu le rendez-vous annuel inratable de tout fan de metal qui se respecte, le Hellfest a su s’arracher une place parmi les festivals de metal les plus prestigieux d’Europe (en France, il est déjà N°1 ! ). Le festival propose en plus des scènes principales sur lesquelles se produisent les Dieux du Metal et du Hard Rock, d’autres scènes plus petites sur lesquelles on peut voir des groupes de Black Metal, de Doom Metal ou encore de Death Metal !

Laisser un commentaire

top