Si la musique électronique est aujourd’hui un style de musique très populaire, vous êtes certainement loin de vous douter qu’il ne date vraiment pas d’hier ! En effet, quand on associe la musique électronique bien souvent aux gadgets et autres logiciels de composition performants, on peut être étonné d’apprendre que le style tant apprécié trouve en réalité ses origines au début des années 50, où les artistes utilisaient à l’époque des générateurs de mélodies synthétiques.

Émergence du style : années 50

Initialement, les artistes désireux d’innover en matière de mélodie, et cherchant à faire ressortir un son qui sonne « électronique » ont d’abord essayé d’améliorer les performances et les caractéristiques sonores des instruments qui existaient déjà, sans grand succès.

C’est ainsi que des inventeurs comme Alexander Graham Bell (inventeur du téléphone, rien que ça ! ) et Lev Theremin ont cherché à mettre en place des instruments aux sons jusque là encore inconnus. D’ailleurs, l’instrument inventé par Theremin, le thérémine, existe encore aujourd’hui et est utilisé principalement pour créer des sonorités sci-fi. Cependant, ces instruments présentaient un problème de taille : la taille ! (avouez que vous ne vous y attendiez pas à celle-là ! ).

L’apparition du synthétiseur dans les années 60

Ce fut entre 1960 et 1970 qu’a été mis en place le premier modèle de synthétiseur, ayant réellement lancé le concept de musique électronique (même si cette dernière a énormément évolué depuis et ne garde que quelques caractéristiques communes avec la musique qu’on entendait en ce temps).

L’idée initiale était de condenser en une petite boite plusieurs possibilités musicales, d’en faire une sorte de studio portable, ce qui a fini par lancer le genre musical !

En effet, à la fin des années 60, la musique électronique a commencé à être incorporée dans la musique populaire, cela s’est fait progressivement, mais l’électro a fini par s’immiscer dans plusieurs branches télévisuelles et radiophoniques :

  • A la télévision : avec notamment un générique et des bandes sons de la série originale Doctor Who qui étaient composées dans un style électro.
  • Dans l’industrie du disque où George Harrisson -guitariste des Beatles- l’a utilisée dans leur album Abbey Road, ayant connu le succès qu’on lui connaît.
  • Dans le cinéma : des bandes sons comme celle de « Le Mystère Andromède » ont été composées à partir d’appareils électroniques.

1970-1980 : entre expérimentation et développement

THE époque électronique ! Quand on pense aux eighties, on pense automatiquement aux dance-floor, aux discothèques et aux morceaux entraînants : tout cela est dû à l’énorme bond en avant qu’a fait l’électro durant cette décennie. Entre l’excellent Depeche Mode et les mythiques Eurythmics, en passant par les cultissimes Nine Inch Nails, tous les styles musicaux de l’époque ont puisé leurs influences dans la musique électronique.

A partir de là, la mayonnaise a pris, peu importe le style musical, la musique électronique peut y trouver sa place : que ce soit le rap, le R’n’B, le Rock ou encore le Metal, il existe aujourd’hui des sous-genres de ces genres musicaux à sonorités électro.

Individualisation du genre

A partir des années 90, la musique électronique a cessé de devenir un « effet cool pour que d’autres styles musicaux utilisent » et est devenue un style de musique à part entière : ses propres sous-genres ont vu le jour.

C’est principalement à Detroit et à Chicago, aux USA, que le style a connu le plus de développement, des courants comme la techno, la house ou encore la trance sont apparus.

Aujourd »hui, les sous-genres sont tellement nombreux qu’on ne pourrait pas tous les citer, mais c’est simple : il y en a pour tous les goûts ! Entre les puristes qui aiment rester près des origines américaines du genre, et les adeptes de la « New Wave » qui s’adonnent à la Speed Tech ayant été popularisée en Allemagne et aux Pays bas, tout le monde y trouve son bonheur.

Des festivals de musique électronique tel que Tomorrow Land connaissent aujourd’hui un tel afflux qu’ils en deviennent des événements mondiaux, les tickets se volatilisent en littéralement quelques minutes.

En somme, la musique électronique fait aujourd’hui partie des styles les plus populaires et comptent de nombreux fans du genre, très fidèles et souvent connus pour être très impliqués dans l’actualité de la musique électro. Si vous êtes vous aussi fan du genre, vous devriez avoir hâte de voir ce que l’industrie du genre vous réserve pour les années à venir !

Laisser un commentaire

top